Soigner l’otite chez le chien : symptômes, causes et traitements

Tout le monde connaît l’otite chez l’être humain, notamment chez les jeunes enfants, mais faisons-nous vraiment attention aux oreilles de notre chien ? Lui aussi peut contracter des infections à cet organe essentiel.

L’otite chez le chien est aussi douloureuse que la nôtre, et peut aussi entraîner des complications. Ainsi, reconnaître les symptômes et traiter la maladie permet aux chiens de garder non seulement une bonne santé, mais aussi une bonne audition.

Qu’est-ce que l’otite chez le chien ?

L’otite du chien est similaire à l’otite chez l’humain, et même chez le chat. C’est une inflammation du conduit auditif ou du pavillon de l’oreille, très désagréable. Mais il serait plus juste de parler des otites du chien. En effet, le chien peut être victime de différentes formes d’infections.

L’otite externe du chien

C’est l’otite la plus fréquente. Elle concerne le conduit auditif externe ainsi que le pavillon et le tympan.

Les symptômes de l’otite externe chez le chien sont :

  • Des rougeurs ;
  • Des douleurs lorsque l’on palpe l’oreille ;
  • Un prurit auriculaire ;
  • Des démangeaisons (le chien se gratte l’oreille) ;
  • Des mauvaises odeurs à l’oreille.

L’otite moyenne du chien

L’otite moyenne est due à une otite externe dans la plupart des cas, et est située après le tympan. Un traumatisme peut également en être à l’origine, ou bien un corps étranger comme un épillet qui peut percer le tympan.

Les signes cliniques de l’otite moyenne sont les mêmes que ceux de l’otite externe, mais d’autres symptômes peuvent apparaître :

  • Le chien présente une surdité ;
  • Il a la tête penchée ;
  • Ses yeux sont secs ;
  • Il ressent des douleurs quand il ouvre la bouche ;
  • Il peut éternuer ;
  • Le chien a le nez qui coule.

L’otite interne

Invisible sans instrument, l’oreille interne peut pourtant être touchée par une infection. Souvent, l’otite interne chez le chien n’est qu’une extension de l’otite moyenne, avec les mêmes symptômes que ceux cités auparavant. Mais à ceux-là s’ajoutent d’autres signes :

  • Une surdité du chien ;
  • La tête est penchée en permanence ;
  • L’animal a des pertes d’équilibre.

Les causes de l’otite chez le chien

L’otite peut avoir plusieurs origines. C’est pourquoi il est important de déterminer laquelle lors du diagnostic, afin que le vétérinaire prescrive le traitement approprié.

L’otite parasitaire

Elles est causée par un acarien. Cette forme d’otite est appelée la « gale des oreilles ». Surveillez aussi votre chat. En effet, ces petites araignées, qui se nourrissent de cérumen, se transmettent facilement de chats à chien.

Elles provoquent des démangeaisons et laissent derrière elles des saletés marron à noires dans le conduit auriculaire.

Les chiens sont très facilement la proie de toutes sortes de parasites, comme les tiques, qui transmettent maladie de Lyme. Soyez vigilant.

L’otite bactérienne

Ou encore l’otite fongique (champignons, levures). Ces otites provoquent des douleurs intenses, parfois des écoulements et saignements auriculaires.

Elles peuvent être successives à un « coup de froid », ou bien à la macération, problème rencontré chez les chiens aux oreilles tombantes, ou bien les races qui ont des poils dans les oreilles, comme le caniche ou le bichon. Les bactéries prolifèrent à l’intérieur de l’oreille, provoquant une inflammation du canal auditif.

En été, elles peuvent apparaître lorsque le chien se met dans les courants d’air (tête à la fenêtre d’une voiture), ou va lorsqu’il va dans l’eau pour se rafraîchir.

L’otite allergique du chien

Elle est courante, notamment chez les chiens qui ont des prédispositions allergiques.
Elle entraîne démangeaisons, rougeurs et parfois une production de cérumen qui peut être dû à une surinfection.

En plus de toutes ces causes, une mauvaise hygiène des oreilles de l’animal, une tumeur, une malformation du conduit auditif ou encore la présence d’un corps étranger dans l’oreille, peut entraîner une otite chez votre chien.

Comment diagnostiquer l’otite chez le chien ?

Les otites étant toutes différentes, le diagnostic sera établi selon sa forme (otite externe, moyenne ou interne) et de ses causes.

Le vétérinaire va procéder à des examens des oreilles du chien, grâce à un otoscope ou un vidéo-otoscope.

Il pourra également faire un prélèvement de cérumen à l’aide d’un écouvillon auriculaire, pour faire une analyse au microscope afin de mettre en évidence une prolifération bactérienne ou fongique.

Traitement du chien présentant une otite

Là encore, le traitement va dépendre de l’otite que votre chien a contractée.
Si l’otite est bactérienne, causée par un champignon, ou encore un parasite, un traitement antifongique, antiparasitaire ou antibiotique suffira à rendre les oreilles de votre chien en bonne santé.

Ce médicament est généralement en forme de gouttes à appliquer directement dans l’oreille.

Les traitements doivent bien entendu être suivis à la lettre. En général, une semaine suffit souvent pour que votre chien retrouve des oreilles saines. Si l’otite est d’origine allergique, il faudra alors trouver la cause de cette allergie. Notez que dans ce cas, l’otite peut devenir chronique.

Souvent, on constate que les chiens allergiques à certains aliments sont plus fréquemment touchés par des otites. Leur alimentation sera donc à surveiller, et à déterminer avec votre vétérinaire. Plus rarement, pour le traitement, la chirurgie sera obligatoire. Cela le cas si on détecte la présence d’une tumeur par exemple.

Prévenir l’otite du chien, les bons gestes

L’hygiène des oreilles des chiens ne doit pas être effectuée n’importe comment.

En effet, souvent, on peut aggraver le mal en faisant des choses qui nous paraissent logiques, mais qui sont en fait néfaste.

C’est le cas de l’emploi du coton-tige, qui est à proscrire absolument. Pour le nettoyage des oreilles du chien, utilisez de préférence une compresse, avec éventuellement un produit doux et adapté aux chiens. Pour cela, demandez conseil à votre vétérinaire.

Les chiens aux oreilles tombantes doivent être particulièrement surveillés. En effet, la macération peut provoquer des inflammations. Elles doivent donc être nettoyées de préférence à l’eau une à deux fois par semaine, surtout l’hiver.

Si l’animal souffre d’otite chronique à cause d’une allergie alimentaire, la prévention consistera à revoir son régime afin d’éviter les démangeaisons.

Soigner l’otite de son chien avec des produits naturels

L’otite peut être soignée avec des produits naturels, mais attention.

Les molécules des plantes ne sont pas toujours inoffensives. Mal renseigné, vous pouvez faire des erreurs qui, au mieux, ne vont pas soigner votre chien de son otite, au pire, vont aggraver la situation.

De plus, certaines plantes ou produits sont néfastes pour les animaux, chiens et chats confondus. C’est le cas de certaines huiles essentielles.

Notez, enfin, que ces soins ne sont pas toujours adaptés. Les otites, nous l’avons vu, peuvent être causées aussi bien par des bactéries, que par des parasites ou l’alimentation.

L’infection n’est pas forcément la même d’une fois à une autre.
Ainsi, demandez toujours l’avis de votre vétérinaire avant de faire quoi que ce soit. Sachez que, de plus, vous ne pourrez agir que sur une otite externe.

Une des plantes qui revient souvent pour soigner l’otite du chien est le calendula. Cette dernière a un effet antiparasitaire (s’utilise donc pour les otites parasitaires, ou « gale des oreilles ») et est assez douce pour l’animal. On trouve des solutions à base de calendula facilement, dans les boutiques pour animaux en ligne.

Les mesures de prévention et la rapidité avec laquelle vous réagirez lorsque vous soupçonnez des symptômes d’otite chez le chien permettront d’éviter qu’une otite externe, assez simple à soigner, de se transformer en otite moyenne, ou pire, interne.

Une otite mal ou non traitée chez le chien peut conduire à des complications, a des lésions au niveau du canal auditif, au tympan, ou pavillon de l’oreille du chien. Mieux vaut donc donner le bon traitement à vos animaux, sur les conseils du vétérinaire.

dapibus non libero leo dictum justo ut ut velit, ut quis elementum