Apprendre la marche au pied à son chien

marche au pied

Vous en avez marre de faire drapeau derrière votre chien, cela rend vos balades très désagréables ou avez-vous tout simplement envie de partir sur de bonnes bases avec le chiot que vous venez d’adopter : cet article est fait pour vous !

Ici vous comprendrez pourquoi est-il nécessaire d’apprendre à votre chien à marcher au pied ou en laisse détendue tout simplement mais surtout comment faire pour lui apprendre.

Mais commençons par le plus important : la naissance du problème ! Pourquoi un chien est-il amené à tirer en laisse ? Car pour résoudre un problème, faut-il encore en avoir la cause, sinon les tentatives de résolutions ne seront pas efficaces, car non ciblées et non adaptées au vrai problème de vous et votre chien.

Pourquoi est-ce que mon chien ne marche pas au pied ?

Il existe deux principales raisons qui peuvent pousser votre chien à ne pas marcher au pied et à tirer en laisse lors des promenades :

Vous avez appris à votre chien qu’il pouvait tirer en laisse : C’est l’une des principales raisons qui incite un chien à ne pas marcher au pied. En effet, souvent, inconsciemment, c’est le maître qui apprend à son chien à tirer en laisse car il laisse tout simplement faire son chien.

Lorsqu’un chien tire sur sa laisse, le premier réflexe est de tirer dans le sens inverse pour ramener le chien au pied mais dans bien des cas, cela ne suffit pas, cela ne fonctionne pas et le chien tire de plus belle.

Afin de ne pas perdre trop de temps en balade et par « abandon » ou fatalisme, on laisse alors le chien tirer. On lui apprend ainsi qu’il peut tirer pour avancer et cela devient donc une habitude pour lui lors de chaque sortie.

Votre chien n’est pas suffisamment dépensé : C’est souvent le cas des maîtres qui ont clairement abandonné et lâché l’affaire quant à leur envie d’apprendre à leur chien à marcher au pied (rapport au fatalisme évoqué précédemment).

Les balades étant de plus en plus désagréables, elles se font alors de plus en plus rares. Ainsi, les rares fois où le chien est promené, c’est bien pire car l’excitation est tellement présente que le chien n’a que faire d’écouter son maître et est beaucoup plus intéressé par toutes les nouvelles odeurs et tire ainsi énormément sur sa laisse.

L’équilibre maître/chien est donc très entaché et le duo se retrouve dans un cercle vicieux difficile à rectifier.

Pourquoi est-il nécessaire d’apprendre à mon chien à marcher au pied ?

Les promenades sont essentielles dans le quotidien du chien, qu’il soit en appartement ou en maison avec un grand jardin : il doit sortir tous les jours minimum 30 minutes.

Et pour que ces moments soient agréables et ludiques, tant pour le chien que pour son maître, il est indispensable que le chien en question sache marcher au pied ou tout simplement en laisse détendue.

N’oubliez jamais : laisse détendue = maître et chien détendus également.

De plus, comme évoqué précédemment, dépenser son chien est indispensable à son bien être et son équilibre quotidien. Les balades font alors, bien entendu, partie de la dépense du chien. Et que la dépense soit physique, mentale et/ou olfactive, elle n’est absolument pas négligeable.

Ainsi, pour que tous ces moments de dépense soient aussi agréables pour le chien que pour son maître, l’apprentissage de la marche au pied semble inévitable, même si le chien est lâché, il y aura toujours des situations où le port de la laisse sera indispensable : en ville, dans les parcs interdits aux chiens en liberté, etc.
marche au pied

Le matériel idéal pour apprendre à mon chien à marcher au pied

Vous ne trouverez jamais le matériel miracle qui fera que d’un coup de baguette magique votre chien marchera au pied, toutefois, il existe des outils pouvant vous aider à travailler sur ce point.

Tout d’abord, il faut bannir de votre trousse à outils tous les colliers coercitifs type colliers étrangleurs, électriques, etc. De nombreux maîtres finissent par utiliser ces outils en dernier recours, mais en procédant ainsi, ils ne font qu’entacher davantage la relation qu’ils ont avec leur chien et pire, font souffrir inutilement leur animal.

Voici la liste d’outils que je vous propose pour débuter l’apprentissage de la marche au pied :

Un collier plat : seulement si votre chien ne tire pas trop.

Un harnais d’aide à la marche : si votre chien tire énormément et manque de se blesser au collier.

ZOOM sur le harnais d’aide à la marche

Il permet de changer le schéma d’action de votre chien s’il est habitué à tirer au collier. De plus, le harnais d’aide à la marche, doté d’une attache au niveau du poitrail entre les deux pattes avant du chien, n’inflige aucune douleur à l’animal et lorsqu’il tire, il est physiquement redirigé vers son maître.

De plus, le mieux est d’investir dans un multi harnais, doté à la fois d’une attache d’aide à la marche au niveau du poitrail, mais aussi d’une attache sur le dos. En effet, on apprendra alors au chien la différence entre les deux attaches :

L’attache devant = marche au pied / L’attache sur le dos = détente

Une laisse d’1m à 1m50 pour travailler des exercices de marche au pied (Une laisse/longe entre 3m et 5m pour travailler la détente et le suivi naturel de votre chien).

● Des récompenses pour motiver votre chien à vous écouter : des friandises, un jouet, etc.


Les exercices pour apprendre à mon chien à marcher au pied

Le plus important lorsque l’on souhaite apprendre quelque chose à son chien, que ce soit la marche au pied ou encore de nombreux autres exercices/tricks, c’est la régularité et la répétition.

Il ne s’agit pas de proposer des exercices de marche au pied à son chien tous les 36 du mois et espérer que cela suffise.

Ainsi, tous les jours, pendant maximum 15 minutes, on veillera à proposer une séance de travail à son chien, qu’on mettra ensuite en application lors des balades.

De plus, l’environnement d’apprentissage doit être le plus neutre possible, avec le moins de stimulations environnantes au départ pour permettre au chien de travailler avec toute la concentration nécessaire.

marche au pied

Le suivi naturel :

Munissez-vous de votre longe de maximum 5 mètres, attachez-la sur l’attache au niveau du dos du harnais de votre chien.

Commencez à marcher avec votre chien sans lui parler et en le laissant sentir toutes les odeurs présentes sur l’espace de travail que vous aurez délimité en amont.

Plus vous parlerez à votre chien, moins il vous écoutera ! Soyez donc cohérent et parlez-lui uniquement lorsque c’est nécessaire. Lors de cet exercice, c’est davantage la communication non verbale qui sera privilégiée.

Le suivi naturel permet à votre chien de faire attention à vous, et non l’inverse. Ainsi, lorsque vous considérez que votre chien a suffisamment senti les odeurs sur le terrain, commencez à le contrarier dans ses déplacements.

Ainsi, lorsqu’il souhaite aller à gauche, allez à droite, lorsqu’il tire en avant, faites demi-tour, et inversement.

Dès que votre chien vous suit naturellement, sans tension dans la laisse, à chacun de vos changements de direction, vous pouvez passer à l’exercice suivant.

Si votre chien ne parvient pas à se « fixer » sur vous et ne prête pas attention à vous, n’hésitez pas à créer des changements d’allures, faire des demi-tours plus rythmés et l’inciter avec une voix aiguë et entrainante ou des friandises et des jouets (en faisant attention de ne pas trop l’exciter).

La marche au pied / marche en laisse détendue :

Une fois que votre chien est bien attentif, appelez-le, mettez-le en position statique (assis, pas bouger) puis changez de matériel. Munissez-vous de votre laisse de maximum 1m50 et attachez-la sur l’attache se trouvant au niveau du poitrail, entre les deux pattes de votre chien.

● L’exercice du piquet : Il permet de faire comprendre à votre chien que lorsqu’il tentera d’avancer, cela ne fonctionnera pas. C’est notamment en réponse à la première cause qui amène les chiens à ne pas marcher au pied : le fait qu’ils apprennent que tirer leur permet d’avancer.

Ainsi, restez complètement immobile, avec les jambes légèrement écartées pour ne pas perdre l’équilibre et rester bien ancré au sol. Tenez votre laisse dans les deux mains en gardant bien les bras le long du corps.

Faites ainsi le piquet jusqu’à ce que votre chien ne soit plus en bout de laisse et se soit « fait une raison ».

● La ligne droite : Ensuite, fixez-vous une ligne droite à respecter, en la délimitant de deux plots par exemple. Puis, marchez à une allure normale, ni trop lente ni trop rapide en gardant toujours les bras le long du corps. Que votre chien aille à droite ou à gauche n’est pas tellement important, vous aurez tout à fait le droit par la suite de lui imposer un côté.

La laisse entre vous et votre chien doit former un « U ». Si votre chien est trop en avant, ralentissez le pas, s’il est trop en arrière, accélérez le pas. Le but ici est que votre chien se fie à votre rythme.

Surtout, récompensez bien votre chien (à l’aide d’une récompense verbale et/ou d’une friandise) lorsqu’il est bien à vos côtés et que la laisse forme un beau U entre vous.

Faites ainsi plusieurs allers-retours entre vos deux plots en ligne droite. Répétez cet exercice le plus souvent possible.

Lors des balades : En situation réelle, il est toujours plus compliqué de mettre ceci en oeuvre. Vous devez ainsi simplement respecter la règle suivante : si votre chien tire : arrêtez-vous (voire reculez de quelques pas), appelez-le au pied, récompensez le lorsqu’il s’exécute puis continuez votre marche. Vous apprenez ainsi à votre chien que lorsqu’il tire, il n’avance plus, tandis que lorsque la laisse est détendue, il peut avancer.

Alors oui, le travail peut être fastidieux et long, mais c’est à force de répétition, de cohérence et d’assiduité dans les exercices que vous parviendrez à obtenir la coopération de votre chien.

Puis, parallèlement à ce travail, sortez votre chien tous les jours en dehors du jardin, jouez avec lui, proposez lui des détentes de qualité, dépensez-le tant physiquement, mentalement que de manière olfactive. En clair : renforcez votre relation pour que votre chien apprécie et ait envie de coopérer et d’être davantage à vos côtés.

Dressez votre chien en 15 min par jour


⇨ Le livre de dressage N°1 des ventes 

15 minutes par jour pour voir des premiers résultats concrets en 15 jours. Une façon de vous dire que votre (re)-prise de contrôle est à portée de main !

Apprendre à son chien à marcher au pied
5 (100%) 1 vote

justo Curabitur commodo facilisis efficitur. venenatis, quis adipiscing Sed libero