Que faire quand son chien aboie ?

Votre chien aboie de manière excessive et vous ne savez plus comment gérer cela au quotidien ? Cet article vous permettra de comprendre pourquoi votre chien aboie mais surtout quelles solutions mettre en place pour qu’il arrête !

Pourquoi mon chien aboie ?

Avant toute chose, il important de préciser que l’aboiement est un comportement naturel chez le chien et que c’est un mode de communication pour lui. Ainsi, s’il n’est pas excessif, l’aboiement peut et doit être présent chez le chien.

Toutefois, lorsque ce comportement, si naturel soit-il, devient en effet excessif, il y a forcément une raison et une cause à cela. Voyons les 5 causes principales qui pourraient amener votre chien à aboyer de manière excessive :

Cause n°1 : Votre chien aboie par excitation

Ce sera le cas de votre chien s’il n’est pas suffisamment promené (en dehors de son jardin) dans la journée. L’aboiement lui permettra ainsi d’évacuer son trop plein d’énergie.

Cause n°2 : Votre chien aboie parce qu’il s’ennuie

Un chien qui n’est pas stimulé, physiquement, mentalement ou de manière olfactive, s’ennuiera très rapidement. Certaines races de compagnie peuvent supporter la « non activité » quotidienne  (et encore, c’est tout de même très rare) alors que d’autres ne la gère pas bien du tout, et cela se traduira alors en comportement « gênant » (d’un point de vue humain).

Cause n°3 : Votre chien aboie pour attirer votre attention

Si votre chien a compris que dès qu’il aboyait, il a votre attention, que ce soit par un retour positif ou négatif, il réitérera ce comportement à chaque fois qu’il souhaitera prendre contact avec vous.

Cause n°4 : Votre chien aboie pour extérioriser un inconfort émotionnel

C’est le cas par exemple des chiens qui n’ont pas appris à rester seul et à qui l’on fait subir de longues absences sans les avoir préparé à cela.

De plus, c’est souvent le cas des chiens qui ne savent clairement pas gérer leur frustration : ainsi, dès lors qu’ils ne sont « pas contents », ils le font savoir et d’ailleurs les aboiements s’accompagnent en général de destructions dans la maison.

Cause n°5 : Votre chien aboie par réflexe et renforcement inconscient

Cette cause concerne particulièrement les chiens qui aboient contre les personnes qui passent dans la rue ou le long de leur jardin. Clairement, ils ont fait le raccourci suivant dans leur tête : quelqu’un passe + j’aboie = la personne s’en va. Cette cause s’illustre parfaitement par l’exemple du facteur.

Lorsque le chien aboie, et qu’il « arrive à faire fuir l’intrus », il comprend alors que sa dissuasion fonctionne, il réitéra donc le comportement.

Comment faire lorsque mon chien aboie ?

● Concernant les causes 1 et 2, à savoir que votre chien aboie de manière excessive potentiellement parce qu’il n’est pas suffisamment stimulé et dépensé au quotidien : la réponse se trouve dans l’énoncé en quelque sorte.

Votre chien doit pouvoir être stimulé tant physiquement que mentalement, mais aussi de manière olfactive, tous les jours afin de pouvoir se dépenser et évacuer toute son énergie. Un chien qui est bien dépensé est un bien qui est bien dans ses pattes et, surtout, qui dort une fois rentré à la maison (et qui, donc, n’aboie pas).

N’hésitez donc pas à proposer à votre chien des balades régulières, des jouets d’occupation et de réflexion mais aussi des séances de travail ludiques et éducatives avec vous : pourquoi pas commencer avec lui une activité telle que l’obé-rythmée ou le simple apprentissage de divers tricks ? Cela ne vous prendra que quelques minutes par jour, pour vous ce n’est rien mais pour votre chien c’est énorme !

● Pour la cause n°3, si votre chien aboie pour attirer votre attention, et que cela devient ingérable, je vous recommande de l’ignorer complètement et de couper toute interaction sociale. Couper le lien social c’est : ne pas le regarder, ne pas lui parler ni le toucher.

Souvent lorsque l’on souhaite faire taire un chien, on lui apprend l’indication « tu te tais » par exemple, mais pour les chiens qui aboient uniquement pour attirer l’attention de leur maître, cette technique ne fonctionnera pas, puisqu’à chaque fois ils auront une réponse à leurs demandes d’attention.

Au début, si vous entreprenez d’ignorer votre chien, il se peut que ce dernier insiste davantage mais c’est à ce moment là que vous ne devez absolument pas baisser les bras et être « plus têtu » que votre chien. Tournez-lui le dos, faites comme s’il n’était pas là, changez de pièce, etc.

Une fois qu’il s’est arrêté d’aboyer, là vous pouvez alors lui accorder toute votre attention. Votre chien apprend ainsi la notion suivante : j’aboie = on m’ignore / je n’aboie pas = on s’occupe de moi.

● Concernant les chiens qui aboient par frustration et mauvaise gestion de leurs émotions (cause n°4), il vous faudra reprendre le travail de zéro, à savoir : apprendre à votre chien à rester seul mais aussi lui apprendre à gérer sa frustration en arrêtant de tout lui céder et en ayant une attitude cohérente et rassurante pour lui, au quotidien.

Bien entendu, plus votre chien sera âgé, plus le travail sera long car les années de mauvaises habitudes cumulées seront un frein.

● Pour les chiens qui aboient par renforcement (cause n°5), c’est à dire parce qu’ils ont bien compris que cela fonctionnait bien pour faire « fuir les intrus », il sera essentiel de reprendre le contrôle et de faire comprendre à votre chien qu’il n’a pas à gérer cela.

Pour se faire, il sera important de remettre en place une éducation de base, et notamment des indications de renoncement et de retour au calme (par le biais du panier ou de la niche).

Ainsi, on apprendra à son chien à aller au panier sur demande (ou dans sa niche à l’extérieur). On proposera cet apprentissage de manière progressive, d’abord sans stimulations puis ensuite, lorsque cette indication sera bien acquise, on pourra rajouter des stimulations de valeurs croissantes, petit à petit.


Mon chien aboie lorsque je ne suis pas là, que faire ?

Enfin, voici 5 conseils pour gérer les aboiements excessifs de votre chien lorsque vous partez de chez vous et que vous le laissez seul à la maison :

▷ Dépensez toujours bien votre chien avant chaque absence

▷ Proposez à votre animal un jouet d’occupation ou un os à mâcher

▷ Donnez un jouet à votre chien qu’il n’a pas l’habitude d’avoir au quotidien

▷ Réduisez l’espace de liberté de votre chien dans la maison afin qu’il se sente davantage en sécurité

▷ Si votre chien est à l’extérieur, n’hésitez pas à installer des brises-vue ou lui installer un coin loin de l’endroit où il y aura potentiellement du passage par exemple.

Et dernier point : ne cédez jamais à la facilité en installant un collier anti-aboiements à votre chien. Cela le traumatiserait, le blesserait et viendrait sanctionner tous ses aboiements ! Et un chien qui n’aboie plus peut adopter un comportement très violent, sans prévenir.

Dressez votre chien en 15 min par jour


⇨ Le livre de dressage N°1 des ventes 

15 minutes par jour pour voir des premiers résultats concrets en 15 jours. Une façon de vous dire que votre (re)-prise de contrôle est à portée de main !

Mon chien aboie : pourquoi et que faire ?
5 (100%) 1 vote

tempus et, Aenean Nullam velit, dictum risus adipiscing Curabitur consectetur diam dapibus